text.skipToContent text.skipToNavigation
background-image

Mi-Temps 40 ans de bavasseries (76-16) von Bouzac, JP (eBook)

  • Erscheinungsdatum: 07.04.2017
  • Verlag: Books on Demand
eBook (ePUB)
5,99 €
inkl. gesetzl. MwSt.
Sofort per Download lieferbar

Online verfügbar

Mi-Temps

Ce livre réunit un choix de textes inédits écrits en français entre 1976 et 2016. Poèmes, récits de voyage, courtes nouvelles autobiographiques et fictions se succèdent. On découvre les deux patries de l'auteur, sa Charente natale et la région de Berlin, dans laquelle il habite depuis longtemps, mais aussi quelques-uns de ses pays préférés comme le Maroc, La Pologne, l'Inde ou le Japon. Et l'on passe du jardin de l'auteur au désert, de réminiscences familiales à des histoires animales, d'anecdotes franco-allemandes au métro de Berlin. L'auteur est franco-allemand. Géologue de formation et spécialisé dans la gestion des ressources naturelles, il voyage beaucoup et s'intéresse depuis toujours aux cultures du monde. Il a publié en français, allemand et polonais plusieurs ouvrages dont: "20 ans en Prusse" et "Ma guerre froide".

Produktinformationen

    Format: ePUB
    Kopierschutz: watermark
    Seitenzahl: 264
    Erscheinungsdatum: 07.04.2017
    Sprache: Französisch
    ISBN: 9783743172098
    Verlag: Books on Demand
    Größe: 1368kBytes
Weiterlesen weniger lesen

Mi-Temps

INTRO

Mes parents m'ont souvent raconté que j'avais appris à lire, seul, dès l'âge de trois ans. Pour être franc, je ne le crois pas vraiment et d'ailleurs... je ne me souviens de rien.

En ce qui concerne l'écriture, c'est tout à fait différent. A cette époque, le début des années soixante, qui se confond chaque jour un peu plus avec le bas moyen-âge, les écoliers cognaçais apprenaient à écrire, cachés derrière les hauts murs de l'école des garçons, à l'aide de porte-plumes que l'on trempait dans l'encrier en porcelaine calé dans son trou en bordure du pupitre.

C'est quoi un pupitre ? Rien de plus facile à trouver, de préférence au musée, ou avec un peu de chance en brocante.

En fait d'écriture, j'ai tout de suite choisi, sans le savoir, l'art informel, l'abstraction lyrique, plus précisément le tachisme . Et je suis resté fidèle à cette école artistique passée de mode depuis longtemps jusqu'au milieu des années quatre-vingt, après avoir troqué mon porte-plume contre un Rotring, autant dire un Solex contre une Rolls Royce, sans que cela ne change grand-chose au résultat. Une tache reste une tache.

Mes essais à la machine à écrire n'étaient pas non plus très convaincants. Plus (beaucoup) de taches certes, mais une flopée de fautes de frappe... pour taper une page " propre ", il me fallait un temps fou et des montagnes de papier. Si j'avais continué comme ça, la forêt amazonienne aurait déjà complètement disparu. Il était temps que l'ordinateur se démocratise.

Mais avant de subir la numérisation généralisée, j'ai rempli au stylobille, une sacrée invention si vous voulez mon avis, plus d'un cahier d'oeuvres impérissables. Les plus anciennes de ces oeuvres ayant survécu ont fêté en 2016 leurs quarante ans. J'ai beau avoir publié quelques livres (voir liste en annexe), une bonne partie de mes écrits est restée inédite.

Et c'est en premier lieu pour me faire plaisir que j'ai décidé de publier un choix de ces textes qui ont en commun, outre leur anonymat, le fait d'avoir été écrits en français. Pour me faire plaisir et pour fêter la mi-temps de mes bavasseries (bavardages en dialecte poitevin-saintongeais). Autant dire que, si Dieu me prête vie, je compte bien remettre ça en 2056 ! C'est-à-dire treize ans après mon prix Nobel de littérature. Qui sait, depuis peu, ma nullité à la guitare pourrait même devenir un avantage, car cette niche est maintenant occupée, et comment !

Je vous rassure tout de suite : un choix de mes textes inédits écrits en allemand, anglais ou autres idiomes est prévu d'ici peu (titre provisoire : Schubladenfundus). A propos de langues étrangères, j'ai été surpris, à l'occasion de ce projet, de retrouver dès mes premiers textes des mots empruntés à diverses langues en fonction du contexte. Européen avant l'heure ? Epateur de galerie ? Peut-être. Ou bien rien de tout cela, seulement le plaisir d'écrire, de fabuler, de bavasser !

Mais revenons aux heureux élus de ce volume : poèmes, récits divers, courtes nouvelles. Vous avez bien lu : poèmes. De quoi faire peur. Au début je n'écrivais rien d'autre. Ils sont infantiles, certes, mais courts, inoffensifs et tous en prose.

De 1979 date le premier récit de ce volume. A partir de là les poèmes deviennent très rares, sans complètement disparaître toutefois. Mon dernier poème inédit, vraiment bref celui-ci, bien que volumineux à sa manière, date de 2005. Il semble bien que je sois guéri.

A part une courte rechute en 2008, un poème enfantin écrit en polonais, très mal traduit car intraduisible, par mes soins, en allemand. Ces deux versions ont été publiées dans mon bouquin sur la Pologne au titre triangulaire, ou pour le moins trilingue ( " Rendez-vous mit Polska " ) en 2014.

Mais ne retombe-t-on pas justement en enfance lorsqu'on apprend (ou essaie

Weiterlesen weniger lesen

Kundenbewertungen

    HOFER life eBooks: Die perfekte App zum Lesen von eBooks.

    Hier findest du alle deine eBooks und viele praktische Lesefunktionen.