text.skipToContent text.skipToNavigation

Les rescapés du chaos von Aimé, Carole (eBook)

  • Erscheinungsdatum: 10.01.2017
  • Verlag: Books on Demand
eBook (ePUB)
5,99 €
inkl. gesetzl. MwSt.
Sofort per Download lieferbar

Online verfügbar

Les rescapés du chaos

An 3212... Loin, très loin de la Terre, une sonde, laissée sur la planète Cassyos, recommence à émettre après 300 ans de silence et envoie des rapports étranges. Antony Marx, nouveau Capitaine du SNOOPER, est chargé de s'y rendre avec un équipage trié parmi les meilleurs. Leur mission : découvrir si Cassyos est habitée. Un long voyage commence alors. Il est le théâtre de nombreuses aventures. Une ombre se profile soudain à l'horizon... des extraterrestres, soit disant amies, menacent maintenant la Terre. Anton trouvera-t-il des alliés ? Parviendra-t-il à sauver la Terre ?

Carole Aimé est née le 15 mars 1969 à Croix dans le Nord. Enfant timide, elle ne parlait pas beaucoup et avait des difficultés au début de sa scolarité. Elle fait des études dans les années 80 préparant au métier d'assistante vétérinaire et obtient ses diplômes. A la même époque, elle quitte sa famille pour aller vivre chez sa marraine, elle a alors 19 ans. C'est là-bas qu'elle commence à écrire. Passionnée de littérature et de fantastique, elle s'oriente vers la science-fiction. 20 ans plus tard, sur les conseils de son mari, Bernard, elle reprend totalement le projet et réécrit ce qui deviendra Les Rescapés du Chaos. Elle a mis plus de 6 mois pour le finaliser, avec toujours le même plaisir d'écrire... ce roman est illustré de dessins et de schémas qu'elle a réalisé elle-même.

Produktinformationen

    Format: ePUB
    Kopierschutz: watermark
    Seitenzahl: 400
    Erscheinungsdatum: 10.01.2017
    Sprache: Französisch
    ISBN: 9782322160235
    Verlag: Books on Demand
    Größe: 1415kBytes
Weiterlesen weniger lesen

Les rescapés du chaos

CHAPITRE 2

KARINSJA MON AMOUR

À l'extérieur, un robot attendait Antony.

- Bonsoir Capitaine, je m'appelle Jim, je suis votre robot attitré le temps que vous êtes sur la Station, Cara m'a demandé de venir vous chercher, et de vous conduire à vos appartements.

- Cara est vraiment pleine d'attention... Merci Jim.

- Veuillez me suivre.

Marchant dans d'innombrables couloirs, ils traversèrent une bonne partie de la Station, et remontèrent par plusieurs ascenseurs gravitationnels, pour rejoindre le quartier des Officiers.

L'enthousiasme pour son futur voyage était déjà un peu passé pour Antony. Sombrant dans ses pensées, il se laissait guider comme un automate.

" Pourquoi Karinsja m'a-t-elle nommé Capitaine de ce magnifique vaisseau ? Il est vrai que j'en suis fier, mais, pourquoi m'a-t-elle donné ce poste ? Je sais qu'il y a beaucoup d'autres pilotes plus qualifiés que moi ! En plus, elle me nomme Contre Amiral de la Station OLYMP... Pourquoi ? Elle le sait pourtant que voyager est la seule chose que j'aime... Enfin, pas seulement, je l'aime, elle aussi ! Oh ! Sja, ma bien-aimée, pourquoi me contraindre à la stabilité ? "

Le robot l'extirpa de ses pensées : ils étaient arrivés.

Avec sa nouvelle carte, Antony pénétra dans son appartement, suivi de Jim.

Dès l'entrée, il fut frappé par le luxe qui y régnait.

Une chaude lumière orangée fusait des plafonniers. Les murs étaient tous blancs, ce qui faisait ressortir la couleur de l'éclairage.

Le couloir d'entrée offrait quatre portes.

Une large ouverture, sur la droite donnait sur le salon.

Il ouvrit la première porte sur sa gauche. Meublé avec goût, il découvrit un bureau.

- Je sais qu'ici, je n'y serai jamais, raisonna Antony. Je ne resterai pas assez longtemps pour avoir besoin d'utiliser un bureau.

Continuant sa visite, il ouvrit la seconde porte à sa gauche.

- La chambre ! Pas mal ! Ce lit est immense.

Le lit était collé au mur du fond, une multitude de coussins étaient disposés un peu partout sur le couvre-lit. Ouvrant les armoires, Antony s'aperçut qu'elles regorgeaient de vêtements divers... il reconnut les siens, sûrement amenés du PH NIX et rangés par Jim, mais il y avait aussi de nouvelles tenues semblant être à sa taille.

Un mot sur la table de nuit attira son attention.

[ Anton, je me suis permise de faire confectionner quelques nouvelles tenues à ton intention. J'espère qu'elles te plairont. Tu trouveras des vêtements pour être à ton aise pendant ton voyage, mais aussi tes nouveaux uniformes de Contre Amiral. Sja.]

Ému par ce cadeau, il resta quelques minutes à contempler ses nouveaux vêtements, puis il continua la visite.

En face de la chambre, il y avait la salle de bain. Elle était équipée d'une douche spacieuse, de deux lavabos et d'une baignoire immense, qui semblait l'appeler pour un bain moussant et relaxant. La dernière porte du couloir donnait sur les toilettes.

Il se dirigea vers le salon. Meublé de deux fauteuils confortables et d'un grand divan, il y avait aussi un écran plasma géant et une cheminée. Derrière le divan trônait une immense table. La cuisine se trouvait sur la gauche. Il y trouva Jim, prêt à recevoir ses ordres. Farfouillant un peu dans le réfrigérateur et les armoires, il put constater qu'il y avait quantité de nourriture.

- Je suis certain que je pourrai rester un mois ici, sans jamais manquer de nourriture !

Il sortit de la cuisine et se dirigea vers la petite bibliothèque qui se trouvait derrière la table, fournie de bon nombre de livres, il y avait aussi deux grands fauteuils moelleux.

- Tiens ? Encore une porte, je ne l'avais pas remarquée !

L'ouv

Weiterlesen weniger lesen

Kundenbewertungen