text.skipToContent text.skipToNavigation
background-image

Introduction à la philosophie de l'éducation de Friedrich D. E. Schleiermacher von Bazinek, Leonore (eBook)

  • Erscheinungsdatum: 06.12.2010
  • Verlag: GRIN Publishing
eBook (ePUB)
20,99 €
inkl. gesetzl. MwSt.
Sofort per Download lieferbar

Online verfügbar

Introduction à la philosophie de l'éducation de Friedrich D. E. Schleiermacher

Recueil de l'année 2010 dans le domaine Philosophie - Théorique (Conscience, Science, Logique, Langage), , langue: Français, résumé: Recueil qui rassemble des textes de l'année 2003 à 2010, il permet aux lecteurs de suivre l'auteur dans son cheminement de l'interprète de Schleiermacher jusqu'au stade de pouvoir tirer de cette approche des inspirations pour la situation actuelle. L'ouvrage se termine par conséquent sur la proposition des programmes de recherche et contient une bibliographie importante.

Produktinformationen

    Format: ePUB
    Kopierschutz: none
    Seitenzahl: 73
    Erscheinungsdatum: 06.12.2010
    Sprache: Französisch
    ISBN: 9783640769339
    Verlag: GRIN Publishing
    Serie: Akademische Schriftenreihe Bd.V160448
    Größe: 349 kBytes
Weiterlesen weniger lesen

Introduction à la philosophie de l'éducation de Friedrich D. E. Schleiermacher

1. Eduquer sans `tuer le philosophe ? [3] - Un apport de Friedrich Daniel Ernst Schleiermacher (1768 - 1834) [4] à une anthropologie pédagogique. [5]

Mots-clé : anthropologie pédagogique - romantisme allemand - philosophie de l'éducation.

Résumé : L'article s'attache à présenter les réflexions qu'accorde Friedrich D. E. Schleiermacher (1768-1834) à la question de l'emploi des punitions.

" La réadaptation de la pratique scolaire aux défis théoriques a été considérable. Le séminaire de recherche du premier semestre de 1956 a été plutôt rébarbatif. Mes études commençaient alors seulement à porter des fruits quand j'ai participé aussi aux séminaires destinés pourtant aux premiers semestres. Encore aujourd'hui, je me rappelle de l'effort à faire pour accéder aux textes de la pédagogie humaniste (par exemple Copei, Schleiermacher, Weinstock). Après avoir lu plusieurs fois les mêmes textes, je parvenais finalement à les comprendre. Ici, on faisait des trous dans des `planches dures .

Aujourd'hui, on s'imagine pouvoir lire des textes scientifiques comme on lit la presse de sensation. "

Beckmann, 1989, 56.

L'intérêt d'une étude des Cours magistral de pédagogie de Schleiermacher.

Partant d'une compréhension générale de l'éducation, Schleiermacher conçoit cette entreprise dans sa globalité. Il dégage petit à petit son importance incommensurable, car, par l'éducation, l'homme est pris en charge dès avant la naissance jusqu'à l'acquisition de la majorité. Réfléchir sur l'éducation signifie, par conséquent, de réfléchir sur la famille, sur l'école et, implicitement, sur la suite des générations. De même, les sphères de la vie sociétale, telles que la religion, la politique, la science sont à prendre en considération.

L'étude de ces textes permet une réévaluation des propos et pratiques éducatifs [6] du fait que, dans ses Cours, Schleiermacher aborde tous ces différents dimensions. Aussi, il fait preuve de prudence épistémique en s'abstenant des énoncés prématurés. Transgresser ses compétences théoriques pourrait entraîner des conséquences fastidieuses pour les enfants. [7]

Par l'articulation des différentes instances qui éduquent et pour lesquelles on éduque, Schleiermacher a posé les fondements des sciences de l'éducation au sens propre du terme.

Eduquer.

Chacun est exposé aux influences multiples de son entourage. Ces influences peuvent converger avec l'éducation comme elles peuvent l'entraver, mais elles ne font pas partie de l'éducation (cf. Schleiermacher, 1826, 268sq).

L'éducation suppose toujours des actions intentionnelles. L'action éducative exerce son influence sur l'être humain pour l'équiper avec des buts, des valeurs et des normes. Elle applique à ces fins deux maximes, le soutien et l'opposition.

Notre présentation ici se restreint sur sa discussion des actions pédagogiques à entreprendre face au Mal actif (cf. ibid., 84-94), car ces explicitations attestent une convergence du pédagogue [8] et du théoricien de la pédagogie Schleiermacher.

J'aborde aussi sa façon de définir ses concepts-clés et sa méthode. Il présente une approche aux enfants qui, d'une certaine façon, sont déjà des philosophes. Schleiermacher part d'une intuition, d'une conviction sereine que l'intériorité de l'homme est à soustraire de l'influence éducative. Il reste alors deux domaines de l'éducation,

Weiterlesen weniger lesen

Kundenbewertungen