text.skipToContent text.skipToNavigation

Éthique et pratique psychologique von Bourguignon, Odile (eBook)

  • Erschienen: 24.10.2013
  • Verlag: Mardaga
eBook (ePUB)
28,99 €
inkl. gesetzl. MwSt.
Sofort per Download lieferbar

Online verfügbar

Éthique et pratique psychologique

La place de la déontologie dans les relations entre psychologues et patients. Quelle place tient l'éthique dans la pratique quotidienne du psychologue ? Quelles valeurs orientent ses choix et ses modalités d'intervention ? Dans quel sens agir lorsque des positions contraires peuvent également se prévaloir de respecter la personne ? À travers de nombreux exemples issus de domaines aussi différents que ceux du soin, du travail, de la formation ou de l'orientation, cet ouvrage propose des réponses. L'éthique ne s'ajoute pas a posteriori, une fois l'action engagée ou achevée, comme un supplément d'âme ou d'humanisme. Elle tisse l'acte même, anime la réflexion qui le précède et l'accompagne. Respecter les personnes et leur liberté s'affirme comme une exigence dont l'application est loin d'être toujours évidente. Ne pas nuire vaut pour tous les métiers et plus impérativement encore pour ceux qui sont directement orientés vers autrui. Au psychologue d'apprendre le discernement et la retenue. Destiné aux professionnels, cet ouvrage de référence rend compte de l'importance à accorder à l'éthique dans le monde de la médecine et de la psychologie. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Le mérite de cet ouvrage est de poser très clairement un cadre et des pistes de réflexion qui nécessiteraient probablement d'être reprises à titre individuel pour nombre d'entre nous - ce qui permettrait d'éviter la dérive de certaines pratiques -, mais également à un niveau collectif pour être le fil directeur des débats sur la persistance d'un corps professionnel des psychologues. - Le Journal des psychologues, n°260 À PROPOS DE L'AUTEUR Odile Bourguignon est Professeure émérite de l'Université Paris Descartes.

Produktinformationen

    Größe: 1987kBytes
    Herausgeber: Mardaga
    Untertitel: Le respect de la personne à la base du travail du psychologue
    Sprache: Französisch
    Seitenanzahl: 236
    Format: ePUB
    Kopierschutz: AdobeDRM
    ISBN: 9782804701499
    Erschienen: 24.10.2013
Weiterlesen weniger lesen

Éthique et pratique psychologique

L'ÉTHIQUE

Morale, éthique et psychologie

Maryse Siksou

Si à l'origine les termes de morale et d'éthique étaient synonymes (le terme m&339;urs provenant du latin mores , synonyme du grec ethos ) ils se sont progressivement distingués pour différencier ce que l'on fait par devoir (de l'ordre de la volonté) de ce que l'on fait par amour (de l'ordre du sentiment). Aujourd'hui la morale désigne l'héritage commun des valeurs universelles qui s'appliquent aux actions humaines et l'éthique le domaine des actions liées à la vie, indépendamment de l'idée de conformisme ou de "moralisation"; elle se formule aussi à partir de principes universels et qualifie des réflexions théoriques portant sur des pratiques et leurs conditions de réalisation. Même si tous les philosophes ne s'accordent pas sur l'utilité de cette distinction, il nous semble toutefois utile d'y revenir pour introduire la question de l'enseignement à l'éthique. Après avoir précisé le cadre théorique nous nous interrogerons sur l'origine de la conscience morale, les justifications morales, la question du relativisme enfin sur le sens de l'"intention éthique", ce qui nous permettra d'envisager les enjeux d'une formation à l'éthique dans le cursus universitaire de psychologie.
LA PHILOSOPHIE MORALE

La philosophie morale porte sur la finalité de l'action et envisage les questions qui se posent dans la délibération et la prise de décision: "Que dois-je faire?" "Qu'aurais-je dû faire?". Elle s'attache aux états mentaux (désirs, volitions, émotions) et à l'action. Il est convenu de distinguer trois domaines: la méta-éthique, ou éthique analytique, entendue comme la recherche des origines, du statut des énoncés et du sens des concepts moraux, la morale, ou éthique normative, qui concerne l'étude des critères déterminant nos comportements (habitudes, devoirs, conséquences), enfin l'éthique appliquée dédiée à l'étude de problèmes controversés (bioéthique). La philosophie étant "une éthique par vocation" (Misrahi, 1997) nous nous limiterons à pointer quelques aspects de cette réflexion.
Les doctrines morales et les notions de bien, de devoir et de justice

Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle la notion de bien est centrale dans la philosophie morale. Le bien peut être lié aux notions de bonheur, d'état à maximiser, de bonnes conséquences ou de vie bonne. La notion de bien peut lier la motivation et la moralité conçue comme une forme du désirable. Les courants philosophiques contemporains proposent de substituer au bien la notion de devoir, à la suite de Kant, ou de juste, avec les contractualistes.

La divergence entre l'aspiration à la vertu et la poursuite du bonheur a été commentée dès l'Antiquité. Des philosophes grecs ont lié la recherche du bonheur à la moralité ( l'eudémonisme ); la thèse contre intuitive assimilait la poursuite du bonheur et l'accès à la vertu, pourtant un tyran peut être heureux et un homme vertueux malheureux. Selon Socrate le bonheur est conçu comme une bonne pratique et l&8217

Weiterlesen weniger lesen

Kundenbewertungen

    Hofer life eBooks: Die perfekte App zum Lesen von eBooks.

    Hier findest Du alle Deine eBooks und viele praktische Lesefunktionen.