text.skipToContent text.skipToNavigation
background-image

la Femme et le Dragon, une lutte séculaire Apocalypse 12 à 14 von Zuber, Evelyne (eBook)

  • Verlag: Books on Demand
eBook (ePUB)
3,99 €
inkl. gesetzl. MwSt.
Sofort per Download lieferbar

Online verfügbar

la Femme et le Dragon, une lutte séculaire

Suite à l'étude générale du"Message d'espérance de l'Apocalypse", ce volume reprend l'examen des chapitres centraux du livre prophétique, où sont dévoilés les secrets de l'Histoire chrétienne, de ses origines à la fin du monde. Quel rôle peut jouer le chrétien dans la lutte séculaire que doit mener la Femme-Eglise, surtout dans les temps de la fin ? L'auteur Evelyne Zuber a suivi des études littéraires, puis a enseigné en collège pendant 15 ans. Mariée et mère de six enfants, elle a eu pendant plus de dix ans la responsabilité de la catéchèse des adultes et des jeunes à la Fédération des Églises Adventistes du sud de la France, contribuant à l'élaboration de matériels d'enseignement de la Bible pour adultes et enfants. Une fois dégagée de ses engagements professionnels, elle a tenu à s'initier à la langue hébraïque biblique, pour mieux saisir le sens des Ecritures. Après "L'Arbre de vie", "J'habiterai au milieu de vous" et "Le message d'espérance de l'Apocalypse", l'auteur poursuit sa lecture du dernier livre de la Bible, avec l'étude des chapitres centraux décrivant la lutte séculaire entre "la Femme et le Dragon".

Produktinformationen

    Format: ePUB
    Kopierschutz: watermark
    Seitenzahl: 96
    Sprache: Französisch
    ISBN: 9782322167791
    Verlag: Books on Demand
    Größe: 2050kBytes
Weiterlesen weniger lesen

la Femme et le Dragon, une lutte séculaire

Chapitre 12

La Femme et le Dragon (ch 12.1-6)

Pour comprendre les images symboliques de ces trois chapitres, en restant le plus possible fidèle à la Parole de Dieu, il est nécessaire de se reporter sans cesse aux textes des Ecritures qui les utilisent, en tenant compte évidemment de leurs contextes littéraire et historique !

Au début de la vision centrale de l'Apocalypse " apparaît dans le ciel un grand signe ". La localisation de ce grand symbole nous indique qu'il porte un sens spirituel 7 . Sa taille détermine l'importance de sa signification aux yeux du " voyant " et des lecteurs du livre.

La femme a toujours été dans la Bible l'image du peuple de Dieu, fidèle ou infidèle à son Epoux divin. L'exemple le plus clair se trouve dans l'histoire d'Osée, prophète dans le Royaume du Nord, juste avant la déportation en 722 av JC. Dieu se servit de sa vie, comme celle de son contemporain en Juda, Esaïe, comme " signe " pour avertir le peuple 8 . Osée dut incarner dans son couple la relation de Dieu avec son peuple, considéré par Lui comme une " prostituée " parce qu'infidèle à son alliance 9 . Les enfants nés de cette union porteront des noms symbolisant le rejet de l'Eternel dans lequel vit le peuple " Donne-lui le nom de Lo-Ammi, car vous n'êtes pas mon peuple, et je ne suis pas votre Dieu 10 ". Le prophète doit aimer cette femme infidèle comme l'Eternel aime ses enfants d'Israël 11 , pour lui montrer toute sa bienveillance jusque dans son infidélité. Il espère le guérir en lui promettant " d'être son fiancé pour toujours, par la justice, la droiture, la grâce et la miséricorde 12 ".

Sous l'inspiration de l'Esprit, 150 ans plus tard, Jérémie, prophète de Jérusalem avant et après sa chute devant les troupes babyloniennes, reprend la même image de la femme prostituée, pour appeler le peuple infidèle au repentir et obtenir le pardon de Dieu 13 .

Tirés de livres prophétiques, ces deux exemples entre autres, nous autorisent, selon la loi d'interprétation exprimée par l'apôtre Paul 14 , à voir dans la femme apparue au prophète Jean, une représentation symbolique du peuple des croyants dans son ensemble. Les paraboles de Jésus sur les noces ou les dix vierges ont déjà assimilé le peuple des croyants à l'épouse de Dieu 15 . L'image est reprise par l'apôtre Paul pour symboliser l'Eglise, l'épouse de Christ : " Je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter au Christ comme une vierge pure ", écrit-il aux Corinthiens 16 . Dans la suite de l'Apocalypse, l'épouse fidèle de l'Agneau est préparée pour ses noces, et appelle de ses voeux la venue de son Seigneur 17 .

La métaphore du chapitre 12 se poursuit pour donner une idée de l'état spirituel de la Femme : elle est revêtue du soleil, la lune sous ses pieds et une couronne de douze étoiles sur la tête 18 . Que de lumières pour nimber cette femme !

Le soleil est une image biblique fréquente pour exprimer l'éclat de la gloire divine que nul homme ne peut voir sans mourir, mais qui se lève chaque jour pour donner vie et chaleur à chaque créature ! Malachie prophétise la venue du Messie comme le lever du " soleil de Justice 19 ", et Zacharie le père de Jean-Baptiste reconnaît en Jésus " le soleil levant qui nous visitera d'en-haut 20 ". Jean dans le prologue de son évangile nous apprend que Christ est la véritable lumière qui éclaire tout homme 21 .

Notre texte nous indique que la femme est " revêtue du soleil ". Le vêtement est un symbole fréquent de la personnalité de celui qu'il revêt. Dans la Bible, il représente pour Esaïe le salut offert par Dieu, pour Ezéchiel l'alliance avec Dieu ; Le Sage des Proverbes revêt la femme de valeur " de force et de gloire ", e

Weiterlesen weniger lesen

Kundenbewertungen